Le harnais des commères, ou comment les ragots ont été punis au Moyen Âge

Le harnais des commères, ou comment les ragots ont été punis au Moyen Âge

Un voisin agaçant ne perd pas une occasion de commenter les habitudes quotidiennes des habitants de son immeuble - y compris vous - dans tout le quartier et vous pensez qu'il n'y a aucun moyen de l'arrêter ? Eh bien, repensez-y : si de nos jours les commérages nourrissent tout un business, il fut un temps où ils ne jouissaient pas d'un si bon crédit au niveau social, et pouvaient en effet devenir la

 

cause de punitions douloureuses et exemplaires, à l'aide d'un outil diabolique : le harnais de la commère.

 Le harnais de la commère n'était pas très différent de celui utilisé pour les chevaux : il s'agissait en fait d'une sorte de muselière, composée d'une structure en fer qui enfermait toute la tête du malheureux, et équipée d'une plaque pointue à insérer dans la bouche pour bloquer et blesser la langue.

e-max.it: your social media marketing partner
Help us: Please share if you like!